11 conseils pour réussir sa journée en float-tube

float-tubeAvant de commencer cette liste, je tiens à partager avec vous ce que, je pense, est le plus important à faire à chaque fois que vous allez pêcher : établir une routine !

La routine peut être très simple. Par exemple, ma routine quand je vais pêcher c’est de me rendre à ma boulangerie préférée pour acheter des pains en chocolat et les manger sur le trajet.

Votre routine peut être un bon repas que vous avez cuisiné pour tout le monde, la pizza de la veille, une marche du matin avant de commencer à pêcher, un café gourmand, lire une histoire, écouter la radio, il y a de multiples possibilités.

En établissant une routine vous rendez votre journée de pêche meilleure et marquez au fer rouge ces journées de plaisir en osmose avec la nature.

1. Stockez votre équipement dans un sac ou un bac, tous ensembles.

Je ne sais pas vous, mais je ne suis pas le meilleur pour me souvenir de tout ce dont j’ai besoin lorsque je vais quelque part. J’oublie à chaque fois quelque chose.

Pour éviter que cela arrive les jours où je vais pêcher, je stock mon équipement dans un grand bac. Cela peut être également un sac. Si vous souhaitez être au top, investissez dans un grand sac waterproof, comme ça, quand vous sortirez de l’eau, vous pourrez mettre tous vos équipements dans celui-ci. Mais je ne suis pas au top, je n’ai qu’un bac…

Dans ce bac il y a tout mes équipements pour mon float-tube ainsi que ma boite à pêche, incluant ma licence de pêche. Cela inclut également la pompe, il est très important de ne pas l’oublier. Ensuite, j’enlève tout ce qui ne va pas me servir comme mon matériel de pêche en mer. C’est plus simple d’enlever les choses que l’on ne va pas utiliser pour cette journée plutôt que de se souvenir de tout ce qu’il faut ajouter.

Si vous êtes plusieurs, vous pouvez assigner un bac par personne.

2. Vérifiez deux fois si vous avez votre pompe

pompe-float-tubeJe mets cet accessoire au sommet de ma check-list. La pompe est tellement importante et facile à oublier. Vérifiez deux fois que vous l’avez, et si votre float-tube requiert un embout particulier, faites bien attention de bien l’emporter.

Si par malheur vous oubliez votre pompe, n’hésitez pas à aller en acheter une dans le magasin de pêche le plus proche. Cela coûte autour de 20 euros, et vous garderez l’autre chez vous au cas où.

3. Vérifiez la météo et prévoyez des vêtements de secours

Avant de penser à votre sortie, le mieux étant la veille au soir, vérifiez la météo. Pêcher quand il fait trop froid n’est pas vraiment amusant. Sans penser à ce que dit la météo, je prends toujours des vêtements de secours.

Les vêtements que vous devriez prendre sont : des collants chauffants longs, un pantalon waders, tee-shirt manches longues, coupe-vent / sweat water-resistant, et un manteau. Vous savez comment vous habiller, prenez des vêtements de secours et vous n’aurez pas de soucis de changements soudains de température.

4. Ne buvez pas trop

Lorsque nous pêchons en float-tube la pire des choses est la difficulté d’aller aux toilettes tout en étant sur l’eau. Vous ne pouvez physiquement y aller car vous êtes assis sur un siège, au sec, et dans vos vêtements.

Aller aux toilettes implique de se déplacer à l’autre bout du lac, enlever ses palmes, mettre votre float-tube quelque part où vous ne vous ne le ferez pas voler, etc…

Ma solution est de limiter sa consommation d’eau, la veille au soir et le matin même. Normalement, je suis un écolo qui utilise la même bouteille tous les jours et qui boit beaucoup d’eau. Mais pas quand je vais pêcher.

Essayez de limiter votre consommation d’eau, allez aux toilettes après avoir bu, et limitez le nombre de fois ou vous devrez sortir de l’eau pour aller faire pipi.

5. Gonflez votre float-tube sur le parking

Vous êtes enfin garé au parking. Je ne recommande pas d’avoir son float-tube gonflé au préalable, à moins que ce soit une occasion spéciale où vous pêcher plusieurs jours à la suite, allant de lac en lac, et d’avoir un gros 4X4 pour stocker tout ca.

D’aprés moi, la meilleure solution est de gonfler votre float-tube au parking. Comme cela, vous pouvez mettre votre waders au dernier moment, aller aux toilettes une dernière fois, et mettre votre pompe dans la voiture pour la journée. Je connais quelques personnes qui emportent leur pompe sur leur float, mais je n’en vois pas l’utilité. Si votre float-tube fuit, achetez-en un autre, et choisissez une conception haut de gamme comme le Fish Cat 4 de chez Outcast.

6. Enfilez votre waders après avoir gonflé votre float-tube

Je recommande fortement de mettre son waders au dernier moment. Le waders sont fabriqués pour être le plus confortable lorsque nous pêchons dans l’eau, pas pour être porté sur le chemin. Je gonfle mon float, je vais aux toilettes une dernière fois, et seulement à ce moment là, j’enfile mon waders et mes palmes.

7. Amenez le float-tube et les palmes là où vous voulez pêcher

Se déplacer en float tube peut être fatiguant si vous pêcher en plein vent ou pendant de longues heures, donc j’essaie d’être le plus proche possible de mon spot de pêche. Il est plus simple de marcher 100 mètres que de les faire en float-tube. Je me déplace facilement en float-tube pour pêcher mais pas pour changer de spot de pêche. Il est plus simple de marcher et de le porter.

Il est peut-être inutile de porter ses palmes jusqu’à l’endroit où l’on souhaite pêcher, ce que je veux dire est qu’il je préfère les mettre au dernier moment. Je commence par aller dans l’eau jusqu’aux chevilles de sorte que mon float soit a coté de moi, puis j’enfile mes palmes.

8. Marchez à reculons dans l’eau

Après avoir mis vos palmes, vous devriez être dans l’eau et prêt à vous asseoir dans votre float-tube. Il est très important de marcher à reculons lorsque vous portez des palmes. Si vous ne le faites pas, il est très probable que vous trébuchiez dans l’eau à cause de la résistance des palmes. Rien n’est plus désagréable que de passer sa journée à pêcher avec des vêtements humides, dans le froid. Donc ce que vous devez faire est de marcher doucement à reculons dès que vous porterez vos palmes. Aussi, regardez où vous en êtes et asseyez vous sur votre float le plus vite possible pour pouvoir commencer à vous déplacer.

 9. Déplacez vous vers le centre pour ne pas couper les lignes des autres

Souvent, de nombreux pêcheurs pêchent du bord. Ce n’est pas un problème, vous pouvez attraper du poisson même lorsqu’il y a d’autres pêcheurs, mais vous il est important faire attention aux autres.

Les pêcheurs du bord lancent vers le milieu du lac. Lorsque vous vous déplacez en float-tube je vous conseille de vous déplacer vers le centre du lac en dépassant les distances de lancé maximum du bord. C’est juste un conseil simple qui aide tout le monde à vivre une expérience de pêche agréable.

10. Montez vos leurres avant de mettre de la crème solaire

En été et surtout en float-tube il est courant d’attraper de vilains coups de soleil après une journée de pêche. Je suis habitué à pêcher en tee-shirt manches longues avec une casquette et surtout une belle couche de crème solaire. Mais attention, nous savons tous que la crème est détestée de nos carnassiers. Je vous conseille donc de monter vos leurres avant de mettre de la crème.

11. Profitez à fond !

Pourquoi pêcher si ce n’est pas pour profiter du moment présent à fond ? Vous pouvez rester chez vous ou aller travailler si c’est pour être stressé ou nerveux.

J’espère sincèrement que mes astuces vous aiderons à mieux profiter de votre journée.

N’hésitez pas à partager les votre dans les commentaires ci-dessous 🙂 Et n’oubliez pas : attrapez, mais relâchez !

Consulter le guide d’achat